Accueil

AOUT 2020  candidatez :

  • jeune architecte pour des concours – maitrise Vectorworks bienvenue
  • webmaster – offre de stage

approche

Richard & Schoeller, architectes experts dans la conception et la construction d’équipements publics,  de logements et d’urbanisme. Le studio possède à son actif, plus de  cent  projets de bibliothèques, “troisième lieu” culturels,  enseignements, mairie,  ambassade, en( et hors) France .

Notre efficacité sur le sujet est:

  • Une longue expérience innovante du travail architectural, sur les usages et lieux. Le studio a étudié et projeté dans des situations à chaque fois différentes et enrichissantes. Ce savoir-faire découle de la connaissance des marchés publics et des rencontres avec les usagers.
    Une compétence et une capacité à créer rapidement le projet en volumes adaptés pour des programmes architecturaux complexes et avec des intentions patrimoniales fortes, souvent dans un champ de contraintes spécifiques, associé à une rationalité structurelle garantissant une architecture flexible.
  • Une vitesse de conception graphique et descriptive et une grande flexibilité grâce à l’expérience acquise et taches collaborantes toutes réalisées au sein de l’agence.
  • Le studio ayant travaillé sur un grand nombre de projets culturels, administratifs, scolaires et logements  est familier avec les contraintes et les exigences des bâtiments ouverts aux usages en devenir.
  • Performance des certifications environnementales (HQE, Breeam, etc.) assurée.

on the board

actualité

En cours: Fin des travaux – Ambassade de France au Nigeria, Lycée Francais Kessel à Djibouti – En Cours, Transform Doraleh – Djibouti – Début des travaux Concours centre culturel & école de musique – médiathèque – Chennevieres/Marne, Publications: Beton Nature – Gallimard 2020 – ici,  Archistorm (Novembre 2018) – le Grand Paris à court …

habiter

maisons

Architectes nous percevons immédiatement que la question des seuils, des épaisseurs, des filtres, des parois poreuses est précisément celle où les plus grandes avancées se sont faites. Dans la tradition moderne. Ce ne sont ni les post, ni les pré- modernes, ceux atteint de la maladie de l’histoire selon Bruno Latour, qui ont fait progresser les lieux de l’habiter. Cette idéologie de l’isolement n’a rien à voir avec la création d’un dedans porteur d’intimité.

Comme une bulle, toute la logique actuelle politique et règlementaire est portée par des « exigences » d’isolement. Selon une attitude mécaniste mais dans la préoccupation néanmoins justifiée sur l’acoustique, l’ étanchéité à l’air, aux odeurs, à l’eau et même la relation au  soleil, évolue en transformant et stigmatisant le bâti, porté une phobie administrative, devenant une vraie culture à contester de prime abord.

Nous privilégions les invariants, le soleil, le site, le vent, l’eau comme moteurs du projet de l’intime.